Conseil de pose : le matériel

Selectionnez le matériel désiré :

Le diamètre de la parabole dépend du satellite que l'on désire recevoir et du lieu où on se trouve. En effet, chaque satellite a une puissance d'émission plus ou moins élevée et est généralement destiné à émettre vers une région bien précise. A cause de cela, en fonction du lieu géographique, il sera nécessaire d'utiliser une parabole dont la taille peut varier afin de recevoir au mieux celui-ci.

Pour nous aider, il existe des cartes qui détermine le niveau de réception du satellite concerné en fonction du lieu géographique. Le niveau de réception est en corrélation avec le diamètre de la parabole à utiliser.

En ce qui concerne le matériel à utiliser pour la parabole, une simple parabole en acier suffit, sauf en milieu salin car celle-ci va, plus ou moins vite, rouiller.

Reportez vous à la section PIRE pour connaître la taille de la parabole en fonction du satellite désiré.


La tête LNB est un des éléments clef qui permet de convertir les fréquences émises par le satellite en fréquences compréhensibles par le tuner du récepteur satellite. En effet le satellite émet dans une bande de fréquence appelée KU ( de 10700 Mhz à 12750 Mhz ) alors que le tuner des récepteurs acceptent des fréquences d'entrée de 950 Mhz à 2150Mhz ( 2050 Mhz pour les anciens récepteurs).

Pour faire cette conversion en fréquence, deux oscillateurs locaux, appelé OL, sont utilisés. Un à 9750 Mhz ( pour la bande basse ) et l'autre à 10600 Mhz ( pour la bande haute). Le passage entre les deux OL s'effectue par l'envoie d'un signal 22 Khz par le récepteur à la tête. Lorsque le signal est présent, c'est la bande haute qui est utilisé, lorsqu'il n'y a pas de signal, c'est la bande basse.

Mais malheureusement, cela ne suffit pas. En effet, chaque fréquence peut être " transportée " entre le satellite et la tête LNB soit avec une polarisation Verticale, soit par une polarisation Horizontale. La tête se décompose en deux capteurs ( un horizontal et l'autre vertical ) et celle-ci a besoin de savoir lequel utiliser. A cause de cela, on envoie une tension à la tête afin de bien commuter sur l'un ou sur l'autre. Une tension de 18 volts sert pour le capteur horizontal et une tension de 13 volts pour le capteur vertical.

En résumé, voici un petit tableau récapitulatif :

Tension ( Volt)
22 Khz
Bande reçue
Fréquence
18
Non
Horizontale bande basse
10700 à 11900
13
Non
Verticale bande basse
18
Oui
Horizontale bande haute
11550 à 12750
13
Oui
Verticale bande haute


Il existe plusieurs modèles de tête, qui dépendent du type de l'installation. Pour une installation classique avec un seul récepteur, une tête LNB Universelle.
Par contre pour brancher 2 terminaux, il faut utiliser une tête TWIN ( 2 sorties indépendantes ) et pour 3 ou 4 terminaux, une tête QUADTWIN ( 4 sorties indépendantes ).
Attention ne pas confondre avec QUATTRO qui est une tête utilisée dans les installations collectives et dont chaque sortie correspond à une bande de frequence et à une polarisation différente !


La fixation de la parabole est importante dans l'installation. En effet, c'est l'élément qui est soumis aux conditions mété orologiques, et plus particulièrement au vent. Si le diamètre du mât est trop faible, la force exercée par le vent sur la parabole risque de le faire plier légèrement, ce qui dégradera la réception jusqu'au point fatal de non-réception.
Il existe 3 types de fixation :
- le mât droit, de diamètre 60 de préférence, pouvant avoir une longueur comprise entre 60cm à 90cm, dont le point d'ancrage au sol s'effectue par 4 vis
- Le mât coudé, toujours de diamètre 60, permettant de déporter la parabole par rapport à un mur, dont le point d'ancrage se fait contre le mur par 4 vis.
- Le support balcon.


Elément de liaison entre l'antenne et le récepteur satellite, la câble coaxial ne peut être choisi à la légère, car de lui dépend la perte du niveau du signal émit de la tête LNB ainsi que la qualité du signal reçut par le récepteur.
En France, la norme C90-132 ( instaurée en 1992 ) permet de différencier les câbles entre eux, où sur ceux ci est indiquée une référence correspondant aux caractéristiques du câble.
Le marquage sur le câble se décompose de la sorte ( ici on prend l'exemple d'un câble de type 19VAtCA) :

référence
19
V
At
C
A
valeur possible
XX
P ou V
Rc ou Rt ou At
M ou C
A

XX: atténuation à 800 MHz
P : gaine extérieure en polyéthylène, résistant aux UV, pour l'utilisation extérieure, de couleur noire
V : gaine extérieure en PVC, pour l'utilisation intérieure, de couleur blanche
Rc : ruban en cuivre contrecollé
Rt : ruban en cuivre + tresse en cuivre
At : ruban en aluminium - tresse en cuivre
M : polyéthylène massif
C : polyéthylène cellulaire
A : âme en acier cuivré

Alors quoi prendre ? Que veulent dire ces chiffres ?

- L'atténuation correspond à la perte d'un câble d'une longueur de 100m à une fréquence de 800Mhz, exprimée en dB. Plus le chiffre est petit, mieux cela est. Un câble en 21 aura une perte de 21db, un câble de 19 une perte de 19db et un de 17, une perte de 17db.
- P/V indique si le câble est plutôt conçu pour l'intérieur ou l'extérieur.
- Pour le blindage du câble, il faut qu'il soit doté d'un double raccordement pour éviter de dégrader le transport du signal, donc utiliser un câble At de préférence ou Rt.
- Pour les autres lettres, peut importe en fait mais vous aurez peut le choix en grande distribution.

Conclusion, un câble pour l'extérieur, 17 P At C, et pour l'intérieur, 17 V At C.


Il existe deux types de fiche F, la fiche F à visser et la fiche F à sertir.
Le plus fréquemment utilisée est la fiche F à visser sur le câble ( voir montage ).
Il vous en faudra 2 de type mâle afin de les visser à chaque extremité du câble.